Célestin Passet
Cet aperçu chronologique de la conquête des Pyrénées illustre l'évolution des ascensions effectuées et de leur difficulté.
Lorsque les principaux sommets furent vaincus, les pyrénéistes s'attaquèrent à des défis de plus en plus importants en tentant l'ouverture de voies en face nord puis en conditions hivernales.
Récemment, des "premières" ont encore été réalisées en enchaînant plusieurs faces ou couloirs. De nouvelles voies ou variantes restent à ouvrir, notamment en hiver, en empruntant d'éphémères goulottes de glace, présentes seulement quelques mois par an.

 
1787 Première   ascension du 1er "3000 Pyrénéen", le Turon de Néouvielle (3036 m) par Reboul et Vidal.


Ramond
 

Franz Schrader
 

F. Bernat-Salles
 

Henri Brulle
 

Robert Ollivier

1789 Première ascension du Grand Quayrat (3060 m) par Reboul.
1790 Première  ascension de l'Argualas (3046 m) par Vincenté de Hérédia
1792 Première ascension du Vignemale (3298 m) par des bergers, engagés pour mesurer l'altitude du sommet.
1802  Le 7 Août : ascension du Mont Perdu (3355 m) par Rondo, Laurens et un berger aragonais puis le 10 Août par Ramond, Laurens et Palu.
1817 Première ascension du Perdiguère (3222 m) par le russe Friedrich Parrot et le guide Pierre Barrau.
1825 Première ascension du Balaïtous (3144 m) par les Officiers Géodésiens Peytier et Hossard.
1838 Le 7 Août : première ascension du Vignemale (3298 m) par une femme, Anne Lister et les guides Cazaux, Charles et Sanjou.
1842 Le 20 Juillet : première ascension de l'Aneto (3404 m) par Albert de Franqueville, Platon de Tchihatcheff et les guides Pierre Sanio, Pierre Redonnet, Jean Sors et Bernard Arrazau.
1846 Première ascension du Pic Long (3192 m) par Marc Sesque et Philippe d'Orléans.
1847 Première ascension du Néouvielle (3091 m) par Vincent Chausenque et Bastien Teinturier.
1856 Le 6 Août : première ascension des Posets (3375 m) par l'anglais H. Halkett et les guides Pierre Redonnet et Pierre Barrau.
1869 Première ascension de la Munia (3133 m) par l'anglais Charles Packe.
1878 Première ascension du Grand Bachimale (3177 m) également nommé Pic Schrader par Franz Schrader et le guide Henry Passet.
1879 Le 1er Mars : première ascension hivernale de l'Aneto (3404 m) par Roger de Monts, B. Courrèges, B. et V. Paget.
1880 Première ascension hivernale des Posets (3375 m) par Roger de Monts et Célestin Passet.
1881 Première ascension hivernale de la Munia (3133 m) par Roger de Monts.
1882 Première ascension du Comoloforno (3033 m) par Henri Brulle, Jean Bazillac et le guide Célestin Passet.
1885 Première ascension du Couloir Swan par Henry Passet et F.E.L. Swan.
1888 Première ascension de la Face Nord du Mont Perdu (3355 m) par Roger de Monts, Célestin Passet et François Bernat-Salles.
1889 Le 7 Août : première ascension du Couloir de Gaube par Henri Brulle, Jean Bazillac, Célestin Passet, François Bernat-Salles et Roger de Monts.
1895 Première ascension de la Face Nord du Taillon (3144 m) par Henri Brulle et Célestin Passet.
1925 Le 16 Juillet : ouverture de la Voie des Séracs du Petit Vignemale (3032 m) par Marie-Louise Orta, Jean Arlaud et Charles Laffont.
1926 Le 27 Juin : découverte de la Grotte Glacée du Marboré (2650 m) par Norbert Casteret et sa famille.
1933 Le 8 Août : Première ascension de la Face Nord du Vignemale (3298 m) par Henri Barrio et R. Bellocq.
Le 3 Septembre : première ascension de la Face Nord du Pic Long (3192 m) par Roger Mailly et Robert Ollivier.
1954 Le 31 Juillet : première ascension de la Face Nord du Piton Carré (3197 m) par Jean Ravier, Pierre Ravier et J. Teillard.
Les 12 et 13 Août : première ascension de la Face Nord de la Grande Aiguille d'Ansabère (2376 m) par G. Santamaria, Jean et Pierre Ravier.
Le 21 Décembre : première  ascension hivernale de la Face Nord du Taillon (3144 m) par Bernard Clos, P. Sauton et E. Escalona.
1956 Le 24 Juin : première ascension de l'éperon nord du Petit Pic du Midi d'Ossau (2812 m) par Jean et Pierre Ravier.
1959 Les 5 et 6 Juillet : ouverture du pilier sud du Grand Pic du Midi d'Ossau (2885 m) par Patrice de Bellefon, R. Despiau, B. Grenier et Jean Ravier.
1974 Le 30 Décembre : ascension de la Face Nord du Petit Astazou (3012 m) par Gérard Battaïa, Raymond Despiau et Alain Nicollet.
1989 Le 3 Janvier : réalisation de la première trilogie hivernale pyrénéenne (Faces Nord du Mont Perdu, du Marboré et du Taillon) par Francis Mousel.
1993 Le 4 Février : ouverture d'une voie directe dans la Face Nord de la Munia (3133 m) par Patrick Gabarrou et Pascal Girault
Le 19 Mars : ouverture d'une voie directe dans la Face Nord du Mont Perdu (3355 m) par Patrick Gabarrou et Fred Vimal.
1994 Le 24 Mars : ouverture dans la Face Nord du Vignemale (3298 m) de la voie "Les Délinquants de l'Inutile" par Benoît Dandonneau, Christian Ravier et Rémi Thivel.

www.pyrenees-fr.com