Pico de las Arroyeras


Cet itinéraire est extrait du livre RANDONNEES A SKIS en Béarn et Aragon
de Raymond RATIO aux éditions Héraclès

Présentation :

Dénivelée : 850 m
Altitude maxi : 2573 m
Horaire : 4 heures

Carte : Editorial Alpina Candanchú-Astun-Canfranc 1/25000
Difficulté : **

Codification des difficultés :
            * : Itinéraire à faible dénivelée ne présentant pas de pente forte.
          ** : Itinéraire à horaire plus long sans difficulté apparente.
        *** : Itinéraire soit à forte dénivelée, soit présentant des passages à pente forte ou bien les deux.

Accès :

A 1 km du col du Pourtalet sur le versant Espagnol vous garez la voiture sur le côté.

Raquettes :

Rejoindre le plateau d'Anayet et profitez de ce large espace pour vous promener. Pour y arriver, quand vous atteignez le bas du ressaut, ne pas prendre à gauche la combe pour les skieurs, mais passez sur ce ressaut par les pentes à droite du déversoir de l'eau (un peu raide sur 50 m).

Itinéraire :

Quand vous franchissez le col du Pourtalet, vous trouvez à 200 m un grand panneau annonçant l'Aragon. A ce niveau, vous regardez en direction du pic des Arroyeras et vous voyez deux crêtes avec deux cols qui se superposent. Dès que vous avez quitté la voiture, traversez le ruisseau puis par des pentes douces arrivez à ce premier col. Passez à flanc où par le plateau en-dessous pour rejoindre une cabane.
Monter dans une large combe jusqu'à un léger col qui donne sur le vallon principal, conduisant au plateau d'Anayet. Descendre légèrement vers des gros blocs dans le creux, endroit idéal pour récupérer quelques forces. Continuer dans la combe et sous le ressaut du plateau, suivre celle de gauche et ainsi atteindre le dessus du plateau des lacs. Suivre la combe jusqu'à un replat à gauche d'un gros mamelon avant le col. Après quelques lacets, la pente se redresse sur les 50 derniers mètres et vous êtes au col.
De là, suivant la qualité de la neige ou la présence de neige sur ce flanc Sud, vous montez à skis ou à pieds. Après les redoux de janvier et février la pente reste gelée et les crampons peuvent être utiles. Le sommet est arrondi et l'installation est confortable.